Que recherchez-vous ?
» Jacquesson (champagne)
Jacquesson (champagne)

C’est en 1798 sur la commune de Châlons-sur-Marne dans la région de Dizy, que l’Histoire commence pour la famille Jacquesson. La rumeur dit que les grands jus de Dizy étaient les favoris de notre cher Napoléon ! Une époque fastueuse pour cette maison qui connait une ascension fulgurante à l’arrivée d’Adolphe Jacquesson. Connu pour avoir inventé le célèbre muselet et pour avoir en partie créer la maison Krug, le savoir-faire de la champagnisation semble être inné chez lui. La succession pose quelques problèmes et les finances ne sont pas au rendez-vous. Jacquesson est racheté en 1974 par Jean Chiquet, c’est lui qui va redonner toutes les lettres de noblesse à ce bijou champenois.

 

Très vite prise en main par les deux fils de la famille, la maison Jacquesson symbolise actuellement l’une des visions les plus contemporaines et artisanales du vin de Champagne, sous la houlette du binôme le plus pétillant de la région, Jean-Hervé Chiquet, qui gère la commercialisation et l’image de la maison, et son frère Laurent, garant d’une production hautement qualitative.

Vignerons dans l’âme, les frères Chiquet ont pris le parti de raisonner à contre-courant des grandes traditions champenoises. Si l’art d’assembler les vins pour obtenir une régularité de style est légion en Champagne, cette pratique séculaire n’est que très peu utilisée chez Jacquesson. En effet, la cuvée brut non millésimée « 700 », icône de la gamme, est dominée chaque année par une base du millésime en cours (ex : 737, base de 2009, 738, base de 2010 etc..). Ce concept, unique en Champagne, a pour objectif de fixer la barre qualitative très haute, en élaborant un brut sans année digne des plus grandes cuvées prestigieuses de la Champagne. Les autres cuvées sont exclusivement des sélections parcellaires, véhiculant ainsi le style et les valeurs de leur terroir et mettant en relief l’empreinte du millésime.

En effet, les frères Chiquet s’efforce d’élaborer en priorité un grand vin, qui deviendra plus tard un grand vin effervescent de Champagne. La qualité de la vendange est donc prioritaire, et pour ce faire, la maison Jacquesson a recours à sa propre production de raisins (environ 80% des approvisionnements), le reste étant acheté aux vignerons, voisins de préférence, afin d’exercer un contrôle permanent. Seuls les raisins provenant de terroirs classés 1er cru ou grand cru (Dizy, Avize, Ay, Hautvillers) sont autorisés à intégrer la production.

Vue :
Nombre de produits : 4