Que recherchez-vous ?
» Dujac (domaine)
Dujac (domaine)

Cet incroyable Domaine prend racines en 1968, lorsque Jacques Seysses devient propriétaire de l’ancien Domaine Graillet, représentant alors 4,5 hectares. Les millésimes passent, le succès grandit et permet d’augmenter petit à petit la superficie du Domaine. Dujac assume aujourd’hui 15,6 hectares sur les plus prestigieuses appellations de la Côte de Nuits telles que Gevrey-Chambertin, Chambolle-Musigny et Vosne-Romanée. En 2000, son fils Jérémy et en 2003 son autre fils Alec sont venus rejoindre l’aventure familiale. La ligne directrice chez Dujac se résume en quelques mots : recherche de la complexité, équilibre, longueur plutôt que puissance, tanins soyeux et un maximum de fruit. Suite au succès rencontré, le Domaine à créer un négoce baptisé Dujac Fils & Père qui permet de commercialiser plus de bouteilles tout en gardant, évidemment, la marque de fabrique de la maison.

 

A la vigne, le domaine se veut très respectueux de son fantastique terroir, depuis 2001 la viticulture bio est expérimentée avec succès jusqu’à la demande de certification Agriculture Biologique en 2008. Aucun produit chimique de synthèse n’est utilisé, les désherbants sont bannis depuis 1990 en faveur d’un enherbement naturel maitrisé par le labour et la pioche. Le Domaine Dujac va encore plus loin en utilisant certains des préparas, décoctions et tisanes recommandés par l’agriculture biodynamique, sans toutefois être 100% biodynamique. Leur patchwork d’une multitude de terroirs est majoritairement composé de sols peu profonds et au calcaire brun, sol idéal pour élever de grands pinots noirs, mais aussi pour quelques rares blancs.

 

Aux chais, les grappes arrivent entières et plus ou moins égrappées selon le millésime, le terroir et certains autres facteurs. En général une forte proportion est conservée pour apporter plus de complexité et un touché plus soyeux. Les fermentations se déroulent naturellement grâce aux levures indigènes présentes sur les raisins. Le vin est ensuite élevé pendant environ 15 mois en fûts de chêne français. 80 à 100% de bois neufs pour les Grands Crus, 60 à 85% pour les 1er Cru et un peu moins de 50% pour les appellations villages. Enfin l’’embouteillage se fait par gravité, sans collage ni filtration puis les bouteilles sont commercialisées après deux ans de repos en cave.

Vue :
Nombre de produits : 3
L’administrateur du site est actuellement en ligne! Discuter - posez vos questions à l’administrateur du site